Nous partons de Chiang Mai pour nous rendre à Hat Yai, ville cosmopolite (la troisième du pays) grouillante d'activités à l'extrême sud du pays, non loin de la frontière malaise. Cette destination ne nous plait guère, d'autant que la région de Hat Yai est frappée par de nombreux attentats directement liés aux troubles d'origines religieuse et éthnique qui affectent le sud de la Thaïlande
. En faits le sud thaïlandais est ethniquement plus malais que thaï. Nous ne courrons cependant aucun danger sur les îles du parc naturel de Ko Tarutao.

Nous nous y rendons en avion après une courte escale à Bangkok, puis prenons le minibus pour le petit port de Pakbara situé à 140 kms à l'ouest de Hat Yai. De là, le lendemain nous embarquerons sur une vedette rapide pour l'île de Ko Lipe.

Nous traversons le parc maritime de Ko Tarutao qui nous révèle quelques magnifiques vues sur les îlots recouverts d'une végétation luxuriante et bordés de fonds translucides. Cet archipel de 51 îles égrénées dans la mer d'Adaman, à la frontière de la Malaisie et non loin des côtes du nord de Sumatra en Indonésie, est classé au patrimoine mondiale de l'Unesco.

C'est un endroit qui, jusqu'à aujourd'hui, a su préserver sa beauté sauvage ainsi que ses nombreuses espèces animales. Ko Lipe nous apparaît après deux heures de navigation. C'est une île presque plate, recouverte en quasi totalité d'une épaisse végétation. Ses côtes sont frangées de belles plages de sable blanc qui viennent mourir dans les eaux translucides peu profondes du récif coralien formant un halo turquoise digne d'une affiche de salle d'attente de medecin... Brad et Jackie avaient raison, le cadre est enchanteur (Ce sont nos amis sud-africains. Pour ceux qui arrivent ou qui ne suivent pas, il y a du retard à combler, lire ou relire le Laos !) .

Un « long-tail » (bateau à longue queue, voir photos) accoste sur la plage de Sunlight beach et nous dépose devant les bungalows de l'Adaman Resort, où nous dormirons le premier soir. Le confort est très sommaire, nous n'y resterons pas, d'autant que l'accueil est franchement antipathique.
En revanche, notre premier coucher de soleil se révèle être un festival de couleurs, et nous terminons en apothéose avec un très bon dîner accompagné d'un shake à la mangue sur la terrasse du Montain Resort qui surplombe le plus bel endroit de l'île. Nous nous y installons dès le lendemain, dans un joli bungalow très confortable, non pas pour la vie, mais pour la durée de notre séjour ici 8-)

Nous passons notre séjour à Ko Lipe avec notre amie Katja (rencontrée à Chiang Mai, voir post précédent) qui nous rejoint le jour suivant. Sa présence aura contribué à rendre notre séjour encore plus agréable.

ATTENTION AUX LECTEURS EN PHASE DE DEPRIME OU EN PASSE DE L'ÊTRE !!



En effet, les jours suivants sont très éprouvants : ballades en bateau, snorkling, plongée, farniente, nourriture exotique et spirituelle, cocktails...bref, la vie est dure !
J'en profite pour obtenir l'Open Water qui nous permettra, Faufau et moi de plonger ensemble déjà cette semaine et lors de nos prochaines destinations, qui seront parfois riches en observations sub-aquatiques (polynésie, Indonésie, Malaisie, ... Palau (?)).

Nous vous invitons maintenant, de vos fauteuils de bureau (je sais par expérience que ceux de la BNP sont confortables pour la sieste, et que mes ami(e)s qui y demeurent encore, à plein temps ou à temps très partiel font partie de nos fidèles lecteurs...), ou à la maison, avec le biberon dans la main gauche et la souris dans la main droite pour certain(e)s, à aller d'un geste alerte, cliqueter sur les photos que nous avons dûment, et pour votre plaisir, mis à votre disposition dans la rubrique créée à cet effet...

Bref, quelques images remplaçant dans le cas présent de longs discours, nous espérons sincèrement que vous partagerez avec nous les superbes paysages que nous avons eu à contempler au quotidien.

Nous déclinons toutefois toute responsabilité quant aux traumatismes émotionnels, voire aux dégâts matériels occasionnés par le visionnage du diaporama.

Nous sommes aujourd'hui de retour à Hat Yai (le 18 mars) et nous prenons demain un avion pour Bangkok, où nous passerons la nuit avant de nous envoler vers l'Inde en direction de Bombay (nous embrassons d'ailleurs au passage Fabi et Charly qui auraient dû nous rejoindre mais qui ne peuvent malheureusement pas nous accompagner pendant ce voyage).